Rencontre avec Lydie Bordage, présidente du refuge SPA de Chateaubourg pendant 10 ans et toujours bénévole

Rencontre avec Lydie Bordage, présidente du refuge SPA de Chateaubourg pendant 10 ans et toujours bénévole et soutien de la Liste Agissons pour la SPA.

Qui êtes-vous ?

« Quand j’ai repris le refuge de Chateaubourg, il y avait environ une cinquantaine d’adoptions par an de chien et chat. Les chiens étaient pour la plupart à l’attache car les installations n’étaient pas adaptées ni même souvent existantes. Avec les bénévoles nous avons travaillé pour l‘amélioration des conditions de confort et de vie de nos animaux un peu avec les moyens du bord et avons construit de nos mains boxes, aire de promenade, etc.

Le refuge de Chateaubourg accompagne aujourd’hui près de 400 adoptions par an et ce dont je suis le plus fière c’est le succès de ces adoptions puisque nous avons très peu de retours. En effet, notre objectif est que ces adoptions soient une réussite, et cela passe par une parfaite connaissance de nos chiens et chats et l’écoute des besoins et contraintes des adoptants.

Par ailleurs, nous sommes l’un des premiers refuges à avoir investi internet et notre page Facebook, animée avec talent et efficacité par nous jeunes SPA, présente nos animaux à l’adoption depuis déjà 2003! »

Quel est l’enjeu des prochaines élections pour vous?

« Pour moi l’enjeu des prochaines élections est très important. La SPA a besoin d’une nouvelle équipe intègre pour mettre un terme définitif aux difficultés passées que tout le monde connait. Il faut une équipe neuve pour reprendre le flambeau de la protection animale et poursuivre la voie du redressement administratif et financier de l’association. »

Qu’attendez-vous de la prochaine équipe au Conseil d’administration?

« J’attends beaucoup de ce prochain CA et d’abord la protection des animaux, de tous les animaux, une gestion rigoureuse qui ne reproduise pas les erreurs passées mais également l’investissement auprès des jeunes génération en les responsabilisant. Je tiens également à ce que la SPA se donne les moyens et investisse davantage dans les enquêtes pour débusquer les élevages clandestins familiaux (en appartement notamment). »

Pourquoi avez-vous décidé de soutenir notre liste ?

« Je connais bien Didier Bernard, son intégrité et son amour des animaux, il ne pourra jamais aller contre! S’il pouvait, il prendrait tous les chiens chez lui… Mais sa maison ressemble déjà à une arche de Noé où se croisent gaiement chiens, oiseaux, poules, lapins, etc. tous sortis de la SPA!

Quand il m’a présenté sa liste, j’ai été séduite par la complémentarité des profils des membres et leur volonté d’engagement. Et ma rencontre avec Natacha et Emilie a fini de me séduire!

Je pense que la liste Agissons pour la SPA est vraiment celle qu’il faut pour l’avenir de la SPA : des gens compétents, pragmatiques, à l’écoute et au service des animaux. Ils ont pour objectif principal de garantir l’avenir de l’association en assurant sa pérennité financière, l’apaisement de sa gestion et le développement de son image par une communication renforcée et pertinente. Je crois qu’aujourd’hui la SPA et la protection de nos animaux ne peuvent se contenter des bonnes volontés. J’en ai fait l’expérience en tant que présidente de refuge, si nous avons pu accomplir beaucoup, à un moment donné la bonne volonté atteint ses limites. L’avenir de la mission de la SPA auprès des animaux passe par un renforcement de la SPA elle-même et la garantie de sa pérennité. Le programme de la liste Agissons pour la SPA est complet mais aussi et surtout réaliste. Habituée du terrain, comme Didier, je sais que les besoins des refuges sont quotidiens et ne nécessitent pas de grand projet utopique. On peut rêver à un monde idéal ou on peut commencer à le construire. »

Publicités